Guillaume : Acteurs et méthodes à l'université

Chers lycéens,
Futurs étudiants,

J'ai terminé ma licence et me permets de vous brosser ici quelques conseils qui, je l'espère, éclaireront positivement vos études.

La méthodologie
Vos chargés de travaux dirigés et enseignants-chercheurs vous donneront des conseils pour la méthodologie, il arrive que tous ne demandent pas la même chose, c'est pourquoi il faut s'adapter à chacun, mais au delà de l'examen avec tel ou tel enseignant, il est important de garder tous ces conseils en tête pour au final définir votre propre méthodologie, votre propre modèle de rédaction, évidemment en respectant les critères fondamentaux des différents exercices.

L'importance des TD
Les séances de TD à préparer c'est la garantie de travailler une matière, le cours, la méthodologie et de manier les outils (ouvrages, articles, doctrine, visionnage de colloque...). Pour chaque séance il faudra préparer les exercices demandés, lire les documents cités, les arrêts etc... Cela prendra plusieurs heures par séance et par matière, mais ne vous inquiétez pas, le temps consacré est essentiel. D'une part vous vous entraînerez à rédiger, d'autre part vous approfondirez vos connaissances et apprendrez à travailler en autonomie.

Les enseignants-chercheurs (maîtres de conférences et professeurs)
Ce sont les acteurs de vos cours. Chacun à sa personnalité, sa méthode de travail, sa pédagogie, certains seront plus général, d'autres axeront sur des exemples ou évoqueront des expériences personnelles, n'hésitez pas à garder les exemples en tête (et donc les noter) cela vous aidera à comprendre. Certaines heures de cours passeront plus vite avec certains enseignants en fonction de la fluidité, de l'humour de l'enseignant etc.. mais l'essentiel, au delà de suivre le cours, c'est d'apprécier chacun pour ses compétences, ses anecdotes, sa méthode. Il faut comprendre le raisonnement, les critiques sur tel ou tel sujet, le tout vous aidera vous même à avoir un regard différent sur une question, et développer votre propre esprit critique. Ne vous vexez pas à la moindre remarque générale qu'un enseignant peut faire, c'est souvent pour vous « booster » un peu. Chaque enseignant a été à votre place, connaît les difficultés que peuvent rencontrer les étudiants, chacun à son histoire, ses origines, et cette diversité est appréciable.

Les chargés de travaux dirigés
Maillons essentiels de la chaîne ils sont vos plus proches interlocuteurs. Pour la plupart ce sont des doctorants, préparant une thèse qui sont là pour encadrer vos TD, réfléchir avec vous aux différents sujets et thèmes abordés chaque séance, approfondir des points du cours et vous apprendre des choses (mais vous pouvez aussi leur en apprendre, c'est l'avantage des échanges qui se déroulent au cours de ces séances). Chacun a sa personnalité, sa méthode de travail, mais tous sont là pour vous aider à progresser. La plupart d'entre eux n'hésitera pas à corriger vos devoirs mais il ne faut pas oublier qu'ils ont beaucoup de travail à côté des séances de TD en présentiel (leur thèse, préparer les séances de TD comme vous, contribution à des colloques, rédactions d'articles...) et donc qu'ils ne peuvent pas corriger chaque semaine les devoirs de tous les étudiants de tous les groupes. Pour toute question et conseil ce sont des interlocuteurs de qualité.

Au delà des cours magistraux
Que ce soit pour préparer une fiche de travaux dirigés, ou pour votre curiosité personnelle, n'hésitez pas à lire des articles d'enseignants ou professionnels dans les revues de droit, des manuels, que ce soit à la bibliothèque universitaire ou sur internet si votre faculté dispose d'une base de données en ligne. N'hésitez donc pas à utiliser tous les supports pour compléter vos cours, ou approfondir certains points. Cela constituera une plus-value que vous pourrez exploiter dans vos copies, vos oraux ou dans vos échanges informels.

Le temps qui passe
Le temps passe très vite, les semaines et les semestres s'enchaînent, il faut donc tenir le cap dans un laps de temps assez restreint. Souvent plusieurs semaines de cours s'écoulent sans aucun devoir noté, profitez de ce temps pour revoir vos cours, lire des articles, des manuels. En effet, les dernières semaines avant les examens seront totalement consacrées aux révisions des cours et vous n'aurez plus le temps de lire de la doctrine ou des manuels. Cette plus-value doit ainsi être recherchée au cours du semestre quand il y a moins de pression et un peu plus de temps libre.

Tenir le cap
Inutile de se mettre la pression, il faut travailler régulièrement. On le sait tous, la fin des semestres est plus chargée, le « cerveau » prend vraiment conscience des enjeux qu'à la fin, tout s'intensifie et vous réviserez mieux à la fin du semestre qu'au début, mais le fait d'avoir déjà relu en amont facilitera la tâche. Se mettre la pression constamment est inutile, mais peut permettre de se booster un peu et peut s'avérer bénéfique selon chacun. La fatigue s'intensifie en fin de semestre mais il faut tenir et vous serez récompensé.

La notation
Concernant les notes, il ne faut pas s'inquiéter. Vous êtes là avant tout pour acquérir des connaissances, développer une réflexion, avoir un point de vue sur tel ou tel sujet. Vos notes seront meilleures avec les années, la première année n'est pas un choc en soit, les premières colles ou devoirs peuvent être décevants, mais après vous êtes lancés et vous améliorez les résultats, la réussite aux examens passe avant tout par le temps, celui qu'il nous faut pour nous adapter, comprendre les enjeux, et évidemment pour l'intérêt que vous porterez à la matière (sachez que vous serez de plus en plus intéressés par les matières). Vous serez parfois content d'un devoir et finalement déçu de sa notation, mais persévérez vous ferez mieux une prochaine fois (toujours relativiser).

Travailler... toutes les matières
Majeures ou mineures, toutes doivent être régulièrement étudiées. Une matière avec un coefficient plus faible n'est pas à délaisser, d'une part c'est une matière et si on vous l'enseigne c'est qu'elle a son intérêt pour votre domaine mais aussi pour votre culture personnelle, d'autre part une bonne note dans ces matières ne fera qu'augmenter votre moyenne. Les majeures sont à travailler régulièrement, et les séances de TD facilitent cela. Il est souvent plus facile d'avoir une bonne note dans une mineure qu'une majeure, alors ne négligez aucune.

Profiter
Les années passent vite, alors profitez de la faculté, du cadre, apprenez à apprécier les cours, ça ne doit pas être pesant de venir assister aux cours, soyez curieux, échangez avec vos chargés, camarades, enseignants si vous en avez l'occasion. Au delà de vos notes et des résultats, il faut apprécier le domaine de vos études, faites des recherches personnelles, étudiez d'autres choses qui n'ont rien à avoir pour vous même, lisez des livres (ça vous aidera aussi pour l'orthographe, elle est primordiale dans vos études), profitez de la vie en parallèle de vos semaines de cours. Apprenez des autres, et surtout prenez du recul dans certaines circonstances. Mettez vous toujours à la place des enseignants, du personnel administratif, de vos camarades quand une situation vous perturbe, ça permettre de relativiser et d'être plus indulgent.

Voilà, tous les aspects ne peuvent être évoqués en quelques lignes mais vous avez ici une idée et un avis de ce qui rythmera vos années d'études. Belles réussites à vous tous, et soyez confiant. Guillaume

Une question ? Une remarque ? Un commentaire ?
L'espace ci-dessous est pour vous !

Besoin ou envie de nous contacter ?
Un formulaire de contact est à votre disposition dans le menu à droite.

Ajouter un commentaire