Maëlle. 2 premières années compliquées, la révélation en 3° année puis la mention

Bonjour,

Je rentre en Master 1 Droit des affaires à la rentrée, après avoir validé ma licence 3 avec mention. Et pourtant, je reviens de loin...

Je n'ai jamais été une bosseuse, je fais partie de ces personnes qui s'en sortent sans effort, mais qui de ce fait ne brillent pas avec des 16 de moyenne. J'ai obtenu mon Bac ES en 2016 avec mention, en ayant révisé 2 jours avant, et je me contentais du minimum. Arrivée en L1, peut-être un peu trop sûre de mes facilités, je n'ai pas travaillé. Je sortais, beaucoup trop, ne faisais pas mes TD et séchais beaucoup de CM : première erreur, que je te conseille d'éviter. Résultat, je n'ai pas validé mon premier semestre, et je suis donc allée aux rattrapages pour 0,3 points, ce qui a vraiment été un coup dur pour moi qui n'avais pas l'habitude d'échouer. Pourtant, c'était inévitable : ce qui marchait au lycée, ne marche plus en fac de droit.

Bref, en L2 j'ai un peu plus travaillé, mais je n'étais toujours pas régulière et le droit ne m'intéressait pas plus que ça. C'est sans doutes la raison pour laquelle je manquais de motivation, n'ayant pas d'objectif à long terme. Néanmoins j'ai quand même validé mon année, sans passer par les rattrapages.

C'est arrivée en L3 que je me suis révélée. Ce fut la meilleure année de ma vie, j'étais épanouie et passionnée. Comme c'est la moyenne de L3 qui compte pour la mention en licence, je voulais vraiment avoir une bonne moyenne pour m'assurer un bon Master par la suite. J'ai donc travaillé plus sérieusement, même si ce n'était pas non plus un travail acharné. J'ai validé mon premier semestre à 12,85 c'est-à-dire quasiment 3 points de plus qu'en L1 et L2, autant vous dire que j'étais encore plus motivée à réussir. Mon deuxième semestre a été plus compliqué, les matières étaient difficiles, le rythme difficile à tenir... J'ai pleuré, beaucoup, et en sortant de mes partiels j'étais persuadée de voir ma mention s'envoler... Mais au moment des résultats, j'ai validé mon S2 avec 13,7 de moyenne !

Tout ça pour te dire que les études de droit sont semées d'embûches, il est difficile d'y trouver sa place et une raison de continuer, on doute très souvent de nous, et les premières années sont difficiles pour l'ego. Mais c'est une lutte qui en vaut le coup, car quand on trouve enfin une raison de travailler, quand on trouve enfin sa méthode de travail et un objectif, alors on s'épanouit réellement. Etre un mauvais élève ou un élève moyen au début de ses études n'est pas une fatalité, on peut se révéler plus tard, et c'est ce qui m'est arrivé. J'ai validé ma licence à 13,2 de moyenne générale quand, en L1, j'admirais les personnes qui validaient au-dessus de 12, en étant persuadée que je n'en ferais partie.

Alors que tu sois lycéen, étudiant en réorientation, ou tout simplement en perte de confiance, crois en toi ! Fournis les efforts qui doivent être fournis, et tu verras que le travail finit toujours par payer, toujours.

Maëlle J.

Une question ? Une remarque ? Un commentaire ?
L'espace ci-dessous est pour vous !

Besoin ou envie de nous contacter ?
Un formulaire de contact est à votre disposition dans le menu à droite.

Ajouter un commentaire