Océane : Mauvaise première impression, vraie passion.

Bonjour,

Il y a deux ans j’étais dévastée car j’apprenais que j’avais échoué au concours pour entrer à Science Po et parce qu’admission post-bac (APB pour les intimes) avec son mythique tirage au sort m’avait mise sur liste d’attente pour tous mes vœux. Mes larmes séchées, je me suis inscrite en « procédure complémentaire » et ai demandé une fac de droit. Le 31 juillet 2017, j’acceptais une proposition pour une L1 droit.

Toi qui me lis, sache que mon témoignage sera honnête à 100%. Ma première semaine fut un réel enfer. Je détestais les amphis, les bancs en bois, les profs n’employaient que des mots que je ne comprenais pas, les élèves ne m’inspiraient aucune sympathie, je te le dis, c’était horrible. Et puis les semaines sont passées, et j’ai commencé à m’intéresser de plus en plus à ce qu’on voyait en cours, me rendant compte peu à peu que le droit était présent partout. En parallèle, j’ai rencontré d’autres étudiants, des gens géniaux. Ce n’était toujours pas la vie de rêve, mais en tout cas ça allait mieux qu’au début. Les choses n’étaient pas belles, mais elles étaient moins moches.

Pour mon premier semestre, je n’ai pas réalisé la quantité de travail que représentait le droit. Je ne te le cache pas, je ne travaillais pas trop. Je faisais mes TD une fois sur deux, et j’apprenais mes cours un peu à la dernière minute. Les résultats sont tombés, et j’avais 12,5 de moyenne. Ce qui est bon, vraiment. Mais j’étais habituée à être en tête de classe et a toujours avoir 16 de moyenne, alors mon égo de petite fille prétentieuse a pris un coup.

Au second semestre, j’ai redoublé d’efforts. Je me suis mise à fond dans les cours, je n’ai raté aucun amphi, fait tous mes TD, commencé à réviser 1 mois et demi avant les partiels… et les résultats sont à nouveau tombés. 16. J’avais 16 de moyenne ! Je n’en revenais pas. Ca avait été très dur. Je suis beaucoup moins sortie que pendant le premier semestre mais tout en gardant quand même une vie sociale stable ce qui est très important. J’ai passé des heures à m’arracher les cheveux pour apprendre mes cours, retenir des détails, approfondir tout ce qu’on voyait en amphi. Mais tu sais quoi ? J’ai adoré ça ! Le droit s’est révélé être une réelle passion et je suis tombée amoureuse de mes études.

Il y a quelques semaines, j’ai terminé ma L2. Elle fut épuisante, bien plus que la L1. Mais avec une motivation sans faille et beaucoup d’ambition, j’ai réussi à conserver ma moyenne (prions pour qu’elle reste en L3).

Toi qui me lis, je ne te dis pas que ça va être facile. Non, ça ne le sera pas. Le droit te rendra heureux, te fera découvrir un monde incroyable dans lequel il existe des personnes qui ont créé une « attraction de lancer de nain » (le droit administratif c’est rigolo et sympa promis, une fois que tu l’as validé), mais ne te leurre pas le droit te fera aussi du mal. Mais c’est normal, parfois tu vas échouer, parfois tu vas travailler pendant des semaines et pourtant tu seras déçu de tes résultats. Il t’arrivera certainement de pleurer, ou même de vouloir abandonner. Mais si tu aimes ce que tu fais, tu ne lâcheras rien ; parce que tu sais quoi ? Tu es un(e) battant(e).

Toi qui me lis, je te souhaite beaucoup de courage pour la suite. Je sais que tu vas y arriver. Ne te décourage pas au moindre obstacle, pour réussir il n’y a pas de secret, c’est le travail et l’acharnement qui comptent. Toi qui me lis, je t’envoie toute la force de ce monde et te dit à bientôt dans les tribunaux !

Océane D.

 

 

Une question ? Une remarque ? Un commentaire ?
L'espace ci-dessous est pour vous !

Besoin ou envie de nous contacter ?
Un formulaire de contact est à votre disposition dans le menu à droite.

Ajouter un commentaire